CONTACT

 

contact@leptitpinard.fr

Tel: 09 87 02 00 11

 

ADRESSE : 

 

18, rue Saint Ambroise

75011 PARIS

HORAIRES

LE MIDI :

MER-VEN 12H - 14H

LE SOIR :

MER-DIM 19H - 00H

LE BRUNCH :

SAM-DIM 12H - 16H

SOIS AU COURANT DE TOUTE NOTRE ACTUALITÉ !

Métros : 

Saint Ambroise (9)

Saint Maur (3)

CHABLIS : un terroir si particulier

October 26, 2017

Peut-être le savez-vous déjà : ce week-end nous étions à Chablis !

Quel bonheur le temps d’un week-end que de pouvoir s’échapper à 2h de Paris et se plonger dans les vallées bordées de vignes jaunies par l’automne. La pluie n’est qu’un détail lorsque nous sommes devant ce paysage magnifique.

 

 

Chablis, ce serait étonnant que ce nom ne vous dise rien : c’est une des appellations les plus reconnues du monde entier. Grandement réputé et exporté aux quatre coins de la planète, tout le monde a en tête que le Chablis est LE vin à boire avec les huitres ou le poisson plus généralement.

Et c’est drôle de s’imaginer que Chablis bénéficie d’une telle notoriété, si monumentale, quand on voit le village, si petit et familial…  ! Confinés entre leurs côtes bordées de vignes, nous avons l’impression que rien ne peut les atteindre, excepté peut être les gels….

 

Chablis se situe entre la Champagne et le nord de la Bourgogne (Beaune et Dijon), à deux heures seulement de Paris. La région de l’Yonne bénéficie d’ailleurs d’un climat plus proche de la Champagne que de la Bourgogne à laquelle elle est pourtant rattachée.

 

L’appellation doit en fait sa renommé à son sous-sol exceptionnel qui donne aux vins de Chablis ce côté salin et à la fois fruité (tirant vers les agrumes), extrêmement gourmand qui s’accordent si bien avec le poisson.

Pour être plus exact, la terre de Chablis est en réalité constituée de deux types de sous-sol qui font aussi la diversité des saveurs au sein de l’appellation     :

  • Celui constitué de fossiles datant de 150 millions d’années (le jurassique supérieur) lorsque la région de Chablis était à l’époque recouverte d’eau ! C’est ce qu’on appelle le Kimmeridgien : un sous-sol de marne grise (roche sédimentaire) alternée de bancs de calcaire. On y trouve beaucoup de fossiles tels que les exogyra virgula (des petites huitres) ce qui donne plus encore de minéralité au raisin. Tous les Grands Crus et Premier Crus sont issus de ces sols.

  • Le deuxième type de sous-sol constitue la couche supérieure datant du crétacé (une fois que l’eau s’était retiré), qu’on nomme le Portlandien. C’est un sol calcaire mais peu argileux et qui comporte peu de fossiles. C’est la couche supérieure qu’on retrouve donc plus sur les plateaux et les appellations Petit Chablis. L’absence de fossile rend le vin moins minéral et plus rond.

 

 

 

C’est donc grâce à ce sous-sol exceptionnel tiré de l'histoire de Chablis, que le chardonnay y est complètement différent qu’en bourgogne (à quelques kilomètres). Il est impossible de faire du Chardonnay à la "Chablisienne-style" autre part ailleurs car c’est dans ces sols si particuliers et mystérieux que le raisin puise toute sa fraicheur et sa minéralité.

 

 

 

 

Vous l’aurez compris, selon les parcelles, le sol peut être complètement différent. C’est pourquoi Chablis dispose donc de multitude de climats (sous-entendu « terroir »/ « parcelle ») bénéficiant de sous-sol complètement différent selon l’altitude, les corrosions passées, l'inclinaison... mais aussi bénéficiant de climat différent : l’exposition au soleil, au vent, qui sont plus ou moins sujet au gel…

 

Par exemple, les climats sur la rive gauche du Serein (la rivière traversant Chablis) sont plus caillouteux et contiennent plus de calcaire (Kimmeridgien à l’état pur) et sont exposés sud-est : ils font des vins très minéraux et cristallin sur des petites notes citronnées, ces vins typiques de Chablis qui s’accordent si bien avec le poisson. A contrario les climats plus situés sur la rive droite (Fourchaume par exemple) ont une exposition plus ensoleillée et offrent des raisins plus gourmands ce qui fait des vins plus amples, plus flatteurs.

 

En Bourgogne et à Chablis nous parlons de Climat pour parler des terroirs définis selon la constitution du sol, l’exposition des vignes, l’altitude… qui bénéficient donc tous de conditions / climats différents.

 

Ce sont ces climats (comme en Bourgogne ou en Alsace) qui définissent les Petit-Chablis des Chablis, les Grands Crus des Premiers Crus.

 

QUELQUES CHIFFRES :

4 appellations : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Crus et Chablis Grand Crus

7 climats soit 7 grand crus différents

79 Premiers crus

1 cépage : Chardonnay

surface : + de 5400 hectares

 

 

 

Il n’y a rien de mieux pour comprendre toutes ces appellations que de venir dans la région et VOIR et surtout GOÛTER

Sur ce point nous avons eu de la chance car nous sommes venus le week-end de la Fête des Vins de Chablis ! Tous les ans les vignerons se rassemblent au plus grand plaisir des particuliers et permettent alors d’apprécier toute la variété des vins de la région dans une ambiance festive et familiale.

 

Nous avions également prévu bon nombre de rendez-vous mais malheureusement les temps ne sont pas simples pour tous les vignerons Chablisiens. Comme énoncé plus haut, Chablis est une région particulièrement touchée par le gel, cette année (comme l’année dernière) n’a pas manqué : certains vignerons ont perdu près de 90% de leur récolte ! Beaucoup de vignerons sont donc dans l’obligation de refuser de nouveau client...

 

Voici tout de même les vignerons et les vins que nous avons retenu : 

 

 

Le Petit Chablis du Domaine Christophe et Fils 

de Sébastien Christophe

à Fyé en agriculture raisonnée

 

Le Petit Chablis, issu donc des plateaux du Portlandien, de Sébastien Christophe, est un vin tout en souplesse et en gourmandise. On y retrouve des fruits blancs et un note d'agrume qui donne une jolie acidité très bien équilibrée.

 

Un excellent rapport qualité prix.

19€ à emporter

27€ sur place

 

 

 Le Chablis et Le Chablis 1er Cru Fourchaume du domaine Vrignaud

de Guillaume Vrignaud

à Fontenay en BIO

 

Le 1er Cru Fourchaume, climat se trouvant sur un sol Kimmeridgien, est d'une profondeur et d'une élégance rarement égalées. C'est une année où les raisins sont magnifiques et Guillaume Vrignaud, pour ce vin, décide de le laisser en cuve Inox afin de le laisser pleinement s'exprimer sans faire appel au bois. On y retrouve un nez très minéral et à la fois floral voir même anisé, la bouche y est extrêmement flatteuse, et d'une longueur très appréciable. C'est un vin qui fait voyager et l'on ne cesse d'être surpris à chaque seconde de dégustation. 

 

 

 

Le Chablis : à emporter : 21,50€  / sur place : 29,50€

Le Chablis 1er Cru Fourchaume :  à emporter : 37,50€ / sur place : 45,50€ 

 

 

Le Chablis 1er Cru Beauregard du domaine Pattes Loup

de Thomas Pico

à Courgis en BIO

 

Thomas Pico est LE jeune vigneron de Chablis qui bouscule un peu les codes. Très pragmatique, il travaille en BIO et ne fait appelle à rien qui pourrait tromper et maquiller le vin. Ses vins ont le mérite d'être franc, droit. Nous avons jeté notre dévolu sur son 1er Cru Beauregard qui est le plus charmeur de tous. Un peu plus ample mais toujours vif et tendu, la signature de Thomas. 

Thomas a pour habitude, de faire des élevages spécialement longs. Ses vins 2016 ne sont donc pas encore disponibles et tous ses autres millésimes ont été victimes de leur succès...

Nous pourrons donc seulement vous faire découvrir cette bouteille que nous aimons tant courant février (nous l'espérons)

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

POST DU MOMENT

3ème jeudi du mois : Le Beaujolais Nouveau - On va déguster !

November 15, 2017

1/1
Please reload

POSTS RÉCENTS

January 9, 2019

October 17, 2018

October 24, 2016

Please reload

RECHERCHER PAR #
Please reload

RETROUVE NOUS
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Google+ - White Circle